Chat with us, powered by LiveChat
FiD's+14%

Petrus 1971

Bordeaux - Pomerol - Petrus

Grand vin de Pomerol

4 095,21 $
Bouteille 0,75L
Epuisé
Prévenez-moi lorsque le produit est disponible
Emballage sécurisé et assurance transport

Emballage sécurisé et assurance transport

Paiement 100% sécurisé
Paiement 100% sécurisé
Stocké dans notre chai climatisé
Stocké dans notre chai climatisé
Caractéristiques
Cépages
Merlot 100%
Producteur
Petrus

Petrus

Petrus, un mythe parmi les mythes, ni plus ni moins. Le cru le plus célèbre de Bordeaux, né d’un terroir d’exception conjugué à un savoir-faire unique et jalousement gardé. Au XIXème siècle, le domaine fut fondé par la famille Arnaud, lui donnant pour nom celui du premier des Papes.

En 1925, Edmonde Loubat acquiert des parts du domaine dont elle repère le grand potentiel. Pendant 20 ans, elle assure la promotion de ses vins, et s’associe en 1945 à Jean-Pierre Moueix, originaire de Corrèze et à la tête de sa propre maison de négoce à Libourne.

Tous deux développeront avec acharnement la réputation de Petrus, partageant l’intime conviction qu’il deviendra l’égal des grands châteaux de la rive gauche. Ce vin devient notamment très apprécié et prisé aux Etats-Unis, Kennedy en devenant premier ambassadeur. Au décès d’Edmonde Loubat en 1961, Jean-Pierre Moueix en devient l’unique propriétaire et fait appel à l’œnologue Jean-Claude Berrouet pour assurer les vinifications. Au cours des décennies suivantes, Petrus s’est hissé au sommet de la hiérarchie des grands vins de Bordeaux. 

Aujourd’hui, ce sont les fils et petits-fils de Jean-Pierre Moueix, Jean-François et Jean, qui sont à la tête du domaine, accompagnés par Olivier Berrouet qui a remplacé son père au chai et qui continue de donner naissance au style Petrus.

Aujourd’hui,... Lire la suite

Description Petrus 1971

Le Millésime 1971 a très mal démarré à Bordeaux avec un printemps très humide, favorisant le mildiou et la coulure. La quasi-totalité du travail de la vigne qui s’effectuait habituellement en tracteur a dû se faire à la force de l’Homme tellement les sols étaient chargés en eau et impraticables. Une fois ces difficultés passées et la floraison effectuée, les mois de juillet et d’août se sont déroulés dans d’excellentes conditions. Du soleil à profusion chargea les raisins en sucre et en concentration tannique et aromatique.

De toute la région bordelaise ce sont les appellations de la rive droite, dont Pomerol, qui sortent vraiment du lot avec des vins très concentrés. Et le meilleur vin du millésime, toutes appellations confondues, est sans l’ombre d’un doute Pétrus ! Pour preuve le commentaire du très célèbre critique Américain Robert Parker : “Pétrus 1971 doit certainement être le vin du millésime.” Ou encore celui de Jancis Robinson MW il y a quelques années : “Je pense que ce vin pourrait bien durer encore et encore. Certainement le meilleur 1971 connu...”

Cette légende vivante arbore un grenat foncé aux reflets ambrés. Son incroyable bouquet évoque le moka, la cerise, le cèdre, la réglisse et la truffe si caractéristique des grands Pomerols évolués, le tout avec une énorme sensualité.

Ses tannins légers et fondus par les décennies écoulées lui confèrent une bouche très tendre en attaque et beaucoup de moelleux. Légère note fumée et chocolat ressort en fin de bouche. Merveilleux équilibre entre alcool et acidité.

Ce Pétrus d’une grande pureté est l'un des plus délicieux et séduisant que l'on puisse trouver. Un authentique monument qui a encore de la vie, une sève soyeuse, savoureuse et irrésistible. On pourra éventuellement tenter un accord avec des mets évoquant les arômes de sous-bois tels qu’un chapon farci aux cèpes, du veau aux girolles ou un filet de bœuf à la truffe fraîche. Autrement, Petrus 1971 se suffira à lui-même et pourra être dégusté comme vin de méditation... 

Chargement ...