Chat with us, powered by LiveChat

Les Crus classés de Provence

Les plus grands vins rosés du monde sont les rosés de Provence. Vivacité, finesse, structure et netteté aromatique, tels sont leurs crédos ayant forgé leur réputation. 

Lire la suite...
Prix
Marque
Millésime
Macallan M Decanter Black 2022 release

Macallan M Decanter Black 2022 release

Louis XV Brut Millésime 2012

Louis XV Brut Millésime 2012

Rémy Martin 1738 Accord Royal

Rémy Martin 1738 Accord Royal

Entre la Méditerranée et les Alpes se dresse une troisième merveille, de nature viticole cette fois-ci, née du fruit du travail de l’homme sur la nature : le vignoble de Provence. Implanté dès le VIème siècle av. J.-C par les Phocéens, la Provence est le tout premier vignoble de l’histoire de France. 

Sous le soleil radieux du midi prospèrent de somptueux paysages de vignes, répartis entre Nice, Marseille et Saint-Rémy-de-Provence. Un vignoble aux caractéristiques climatiques et géologiques exceptionnelles, permettant à de nombreux cépages rouges et blancs de s’y épanouir, chacun concourant à l’élaboration de grands vins et notamment de grands vins rosés.

Qui n’a en effet jamais succombé aux charmes de ces vins délicats, à la fraîcheur et au fruité incomparables ?

Car il est aujourd’hui un fait indéniable : les plus grands vins rosés du monde sont les rosés de Provence. Vivacité, finesse, structure et netteté aromatique, tels sont leurs crédos ayant forgé leur réputation. 

Partez à la découverte des Crus Classés de Provence, reflet de ce que cette région emblématique a de meilleur à offrir.

Le vignoble de la Provence occupe une surface de près de 29 000 hectares de vignes en Appellation d’Origine Contrôlée pour une production annuelle de 1 500 000 hectolitres de vins, répartie entre 88% de vins rosés, 9% de vins rouges et 3% de vins blancs. 

C’est un vignoble très étendu qui, de ce fait, connaît d’importantes nuances climatiques, maritimes et continentales, sous l’influence d’un grand ensoleillement. De plus, la Provence est marquée par une grande diversité de reliefs qui, combinés à ce type de climat, permet l’épanouissement d’un grand de cépages. Pour la production des grands vins rosés sont notamment privilégiés le Grenache, le Cinsaut, le Carignan, le Mourvèdre et la Syrah, ainsi que des cépages autochtones comme le Tibouren. 

L’essentiel de sa production est concentré sur trois appellations : Côtes-de-Provence, Côteaux-d’Aix-en-Provence et Côteaux-Varois. 

L’AOC Côtes-de-Provence est cependant la seule à compter des Crus Classés, 18 au total, et est constituée de cinq grandes zones naturelles : La Montagne Sainte-Victoire, le bassin du Beausset, les collines calcaires du haut pays, la vallée intérieure et la bordure maritime. Elle est particulièrement connue pour ses vins rosés, qui représentent près de 92% de sa production.

Quelle est l’histoire des Côtes-de-Provence ?

Dès son implantation depuis l’antiquité au VIème siècle av. J.-C par les Phocéens aux alentours de la ville de Marseille, la vigne s’est développée et a prospéré harmonieusement sous l’influence des grands ordres monastiques. Le vignoble n’a ainsi cessé de grandir en surface et en notoriété, au point que René Ier d’Anjou, Roi de Naples (1435-1442) et de Sicile (1434-1480) l'imposa à sa Cour, ces vins devenant aussi très prisés à la Cour d'Angleterre. 

Au XVIIème et au XVIIIème siècle, « les friands vins de la Provence » deviennent très appréciés à la Cour de France. Puis au XIXème siècle s’abat sur le vignoble, connu à l’époque sous le nom de Côtes-de-Provence, le Phylloxéra, qui le dévaste littéralement. Puis au XXème siècle a lieu sa reconstitution à la suite des deux conflits mondiaux, avec un seul mot d’ordre dans toutes les appellations : la qualité.

Les efforts de quelques pionniers en matière de qualité permettent aux Côtes-de-Provence d'obtenir l'appellation V.D.Q.S (vins de qualité supérieure) en 1951. L'aire géographique comprend alors 42 communes. Le décret du 24 Octobre 1977 porte le nombre de communes à 84 et classe les Côtes-de-Provence en Appellation d'Origine Contrôlée.

Quels sont les Crus Classés de Provence ?

Ce n’est qu’en 1955 qu’un arrêté ministériel a octroyé la dénomination de « Cru Classé » a 23 domaines des Côtes-de-Provence, sélectionnés par une commission d’experts parmi les 300 existants. Pour que ce titre leur soit délivré, une étude s’est appuyée sur leur terroir, leur savoir-faire et leur réputation. 

Cinq d’entre eux ont aujourd’hui disparu, et il n’en reste ainsi que 18 à pouvoir porter cette dénomination prestigieuse : Château Minuty, Château Sainte Roseline, Domaine de la Source Sainte- Marguerite, Domaine de la Clapière, Domaine de l'Aumérade, Clos Cibonne, Domaine de Rimaurescq, Domaine de Castel Roubine, Château du Galoupet, Château de Saint-Martin, Château de Saint-Maur, Clos Mireille, Château de Selle, Château de Brégançon, Domaine de Mauvanne, Domaine de La Croix et Domaine du Noyer.

Les cépages qu’ils cultivent pour leurs grands vins rosés sont le Grenache, la Syrah, le Carignan, le Mourvèdre, le Tibouren, le Cinsaut et le Cabernet Sauvignon. Ces vins rosés présentent une couleur plutôt pâle, offrant au nez des notes agréables et subtiles de fruits rouges et d’agrumes mêlées à des touches de fleurs et d’épices.

Chargement ...