Chat with us, powered by LiveChat

Château Malartic Lagravière 2016

Bordeaux - Pessac-Léognan - Cru Classé de Graves - Château Malartic Lagravière

Grand Cru Classé de Graves en 1959

60,60 $
Bouteille 0,75L
En stock

Livraison offerte dès 300€ en France et dès 1000€/$ en Europe / USA

Emballage sécurisé et assurance transport

Emballage sécurisé et assurance transport

Paiement 100% sécurisé
Paiement 100% sécurisé
Stocké dans notre chai climatisé
Stocké dans notre chai climatisé
Caractéristiques
Cépages
Cabernet sauvignon 53%
Merlot 40%
Cabernet franc 4%
Petit Verdot 3%
Château Malartic Lagravière

Château Malartic Lagravière

Magnifique domaine de l’appellation Pessac-Léognan, connu pour son étiquette affichant fièrement un navire, le Château Malartic-Lagravière est un véritable joyau. Propriété au XVIIIème siècle du comte de Malartic, le château sera connu sous le nom de Domaine de La Gravière jusqu’en 1850, date à laquelle il prendra son nom actuel.

Depuis 1997, il appartient à la famille Bonnie qui, millésime après millésime, n’a cessé d’en sublimer les vins avec énergie et passion, hissant Malartic-Lagravière parmi les plus grands noms de Bordeaux. 

Le Château Malartic-Lagravière repose sur un vignoble de 71 hectares implanté sur une exceptionnelle croupe de graves pyrénéennes. 

- L’encépagement en rouge (62 ha) est de 45% de Cabernet Sauvignon, 45% de Merlot, 8% de Cabernet franc et 2% de Petit Verdot. L’élevage du grand vin dure de 15 à 20 mois en barriques de chêne français dont 40 à 70% de barriques neuves. La Réserve de Malartic est le second vin rouge.

 - L’encépagement en blanc (9 ha) est de 80% de Sauvignon blanc et 20% de Sémillon. L’élevage du grand vin blanc dure 10 à 12 mois en barriques de chêne français dont 40 à 70% de bois neuf. La Réserve de Malartic est le second vin blanc.                                        

Le Château Malartic-Lagravière est un grand vin très élégant, en rouge comme en blanc. Les rouges sont fruités, charnus et structurés tandis que les blancs sont onctueux et salins. Ce sont des vins haute-couture, tout simplement.

Notes des critiques professionnels Château Malartic Lagravière 2016

Robert Parker
92/100
James Suckling
96/100
Wine Spectator
92/100
Jancis Robinson
16/20
Vinous - A. Galloni
94/100

Description Château Malartic Lagravière 2016

2016 est un grand millésime pour le vignoble de Bordeaux, marqué par des contrastes climatiques tout le long de la saison. Le début d’année a été pluvieux mais l’été fut chaud et sec, très bénéfique au développement de la vigne. De fines pluies viennent ponctuer le début du mois de septembre, bénéfique pour la maturation des raisins. L’alternance de journées chaudes et de nuits fraîches jusqu’en octobre a conduit à des vendanges très sereines, où les baies furent de très grande qualité œnologique.

Assemblage du millésime 2016 : 53% Cabernet Sauvignon, 40% Merlot, 4% Cabernet franc, 3% Petit Verdot.

La robe présente une couleur rouge très profonde, aux brillants reflets d’un rubis tuilé.

Le nez offre un beau bouquet aromatique, avec des parfums de petits fruits noirs, mûre, myrtille et baies sauvages, de cacao, d’épices poivrées et de menthol.

En bouche, il dévoile une très belle matière charnue, juteuse et concentrée, avec une structure tannique finement bâtie qui lui apporte de la fraîcheur. Il s’étire longuement jusqu’à une finale persistante, fruitée et précise.

Accords mets et vins :

Château Malartic-Lagravière 2016 accompagnera très bien une entrée comme un carpaccio de bœuf, et des plats comme un tournedos Rossini, un carré d’agneau, des paupiettes de veau forestières ou filet de chevreuil avec une sauce au café et à l’amarante.

Pour un accord avec des fromages, privilégiez ceux à pâte pressée non-cuite, tels que du Cantal, de l’Edam, de la veille mimolette affinée, du morbier à la truffe ou du Saint-Nectaire.

En desserts, il sera très gourmand sur un Layer Cake façon Paris-Brest, un bavarois au chocolat ou un fameux mi-cuit au chocolat grand cru.

Potentiel de garde et dégustation :

Château Malartic-Lagravière 2016 mériterait de patienter encore 5 à 6 années supplémentaires en cave pour affiner son potentiel, et verra son apogée atteinte entre 2030 et 2033.

Toutefois, il peut merveilleusement bien se déguster aujourd’hui. Pour ce faire, prenez soin de placer la bouteille dans la pièce de service à la température ambiante la veille au soir. L’ouvrir et la carafer 2 à 3h avant la dégustation minimum.

Les bouteilles seront maintenues en cave à l'abri de la lumière, couchées, à degré hygrométrique optimale de 70 %.

Chargement ...