Chat with us, powered by LiveChat

Château Mouton Rothschild 2005

Bordeaux - Pauillac - 1er Grand Cru Classé - Château Mouton Rothschild
1 026,15 $
Bouteille 0,75L
En stock
Emballage sécurisé et assurance transport

Emballage sécurisé et assurance transport

Paiement 100% sécurisé
Paiement 100% sécurisé
Stocké dans notre chai climatisé
Stocké dans notre chai climatisé
Caractéristiques
Cépages
Cabernet sauvignon 85%
Merlot 14%
Cabernet franc 1%
Château Mouton Rothschild

Château Mouton Rothschild

Le Château Mouton Rothschild est connu de tous les amateurs, non seulement pour ses vins d’exception mais aussi pour ses étiquettes signées d’artistes depuis le millésime 1945.

Son histoire commence en 1853 lorsque le Baron Nathaniel de Rothschild achète le Château Brane-Mouton à Pauillac, qu’il renomme Mouton-Rothschild et pour lequel il fait entamer de nombreux travaux de restructuration. En 1922, son arrière-petit-fils Philippe de Rothschild en prend les rênes pour les 65 années suivantes, et c’est lui qui hissera Mouton Rothschild au sommet de sa gloire grâce à sa détermination et à son opiniâtreté. Une quête de l’excellence que poursuivra sa fille, la Baronne Philippine.

Par un décret officiel édité en 1973 par Jacques Chirac, ministre de l’Agriculture à l’époque, le Château Mouton Rothschild sera déclaré comme le cinquième Ier Grand Cru Classé, aux côtés du Château Lafite-Rothschild, du Château Haut-Brion, du Château Latour et du Château Margaux.

Ce sont aujourd’hui les trois enfants de la baronne Philippine qui gèrent le domaine, toujours en restant fidèles à l’œuvre de leur grand-père et de leur mère. Le domaine reste un espace d’art et de beauté grâce à son spectaculaire cuvier et à son célèbre musée du Vin dans l’Art, qui réunit l’exposition... Lire la suite

Notes des critiques professionnels Château Mouton Rothschild 2005

Wine Advocate - Robert Parker
98/100
James Suckling
98/100
Wine Spectator
98/100
Jancis Robinson
17/20
Vinous - A. Galloni
98/100
La Revue du Vin de France
19.5/20

Description Château Mouton Rothschild 2005

2005 est un très grand millésime pour le vignoble de Bordeaux. Un des meilleurs sur les vingt dernières années. Toutes les conditions climatiques furent réunies pour donner naissance à une récolte généreuse : une saison marquée par un ensoleillement constant sans excès de chaleur, et une alternance de journées chaudes et de nuits fraîches en août et en septembre. Les vendanges à Mouton Rothschild se sont déroulées sereinement, avec des baies d’un excellent potentiel aromatique.

Assemblage du millésime 2005 : 85% Cabernet sauvignon, 14% Merlot, 1% Cabernet franc.

La robe est d’une intense couleur sombre, presque noire, ornée de brillants reflets grenat tuilés.

Le nez est intense et complexe, avec des parfums de fruits noirs mûrs, de crème de cassis, de truffe, de boisé toasté et de cardamone. Un nez mature et paradoxalement encore jeune.

L’attaque est franche, dévoilant un vin charnu qui monte crescendo en puissance et en fraîcheur grâce à des tanins finement ciselés. Il offre beaucoup de pureté avec des saveurs de fruits mûrs, de café et d’épices, et s’étire longuement jusqu’en finale qui est précise et interminable. Un très grand Mouton Rothschild qui cache encore son jeu.

Accords mets et vins :

Château Mouton Rothschild accompagnera très bien un civet de marcassin confit aux piments, une selle d’agneau rôtie farcie aux épinards et aux amandes, un bœuf Angus avec une sauce à la truffe noire du Périgord ou encore un tournedos de Canard Rossini.

Pour un accord avec des fromages, privilégiez ceux à pâte pressée non-cuite : Edam, Gouda, Saint-nectaire, morbier, Tomme de Savoie ou Salers.

En dessert, finissez de l’apprécier sur un gourmand accord avec une forêt noire, un entremet croustillant praliné ou la tarte extra-noisettes de Guillaume Maribeau.

Potentiel de garde et dégustation :

Château Mouton Rothschild 2005 possède un potentiel de vieillissement remarquable, pouvant encore patienter en cave pour atteindre son apogée entre 2028 et 2032.

Mais il peut parfaitement s’apprécier dès à présent en étant adéquatement préparé. Pour ce faire prenez soin d’ouvrir la bouteille la veille au soir en l’ayant placé dans la pièce à la température ambiante. A défaut, l’ouvrir et la carafer idéalement 6 à 7h avant la dégustation.

Les bouteilles seront maintenues en cave à l'abri de la lumière, couchées, à degré hygrométrique optimale de 70 %.

Chargement ...